Réussites critiques : Octobre en stats

C’est un triplé gagnant pour la recherche en ce mois d’Octobre ; alors qu’il reste un mois à attendre pour avoir entre les mains le dernier né de Ynnis Editions ces derniers nous offrent un extrait en avant première. C’est par ailleurs plus qu’un extrait dont se fend cette fois-ci Lapin Marteau, mais bien de la thèse entière de Coralie David remaniée pour l’occasion. Enfin, la jeune recherche fait de belles promesses du côté de Rennes où se tiendra le colloque des Laboratoires de l’Imaginaire en Mars 2021. Retour sur trois lancés de dés majeurs de l’actualité JDR en SHS : stat’s au max !

▬ 28

Les rumeurs couraient au sujet de la fin septembre mais c’est finalement le 28 Octobre que paraîtra le livre de Julien Pirou, La Grande Aventure du Jeu de Rôle chez Ynnis Editions. Pour nous faire patienter deux extraits du livre sont apparus sur le site de l’éditeur, et nom des moindres : alors que Cyberpunk 2077 sort dans tout juste trois jours, la double page de l’année 1988 présente la toute première édition du jeu de rôle Cyberpunk. C’est par ailleurs le sommaire du mastodonte de plus de 200 pages qui nous dévoile un itinéraire passionnant, jalonné d’entretiens avec des piliers du Jeu de Rôle : de la prolifique Elizabeth Danforth au bien connu Pen of Chaos, sans oublier bien entendu Olivier Caïra et Coralie David que l’on ne présente plus.

▬ 729

729, c’est le nombre de pages de la monumentale thèse de Coralie David. Soutenue en 2015 en Littérature et Civilisation comparée, elle était déjà disponible en accès en ligne sur theses.fr. Comme beaucoup de chercheurs, Coralie David avait songé s’adonner au travail titanesque de réécriture représenté par la publication d’un manuscrit de thèse. Arrivés à la conclusion selon laquelle cette quête annexe ne saurait que trop les dévier de leurs objectifs – et lecteurs – principaux, les membres de Lapin Marteau font cadeau d’une édition revue et augmentée de ce qui se nomme affectueusement le Thèsonomicon. C’est l’occasion pour les jeunes chercheurs de l’imaginaire de s’emparer dans la logique du circuit des savoirs, de cette production fantastique pour perpétrer la recherche sur le jeu de rôle.

▬ 3

3, c’est donc le nombre de jours durant lequel s’étendra, justement, un colloque de jeunes chercheurs, ceux du Laboratoire des Imaginaires. Cette association étudiante rennaise, déjà auteure de l’ouvrage Espaces Imaginés regroupant les actes du colloque organisé en mars 2020, organise du 10 au 12 Mars 2021 une nouvelle campagne : Imaginaires du Corps, Sensualités Imaginées. Corps aliénés, imaginaires de l’immortalité et rôles imaginaires pour corps réels se côtoieront lors de ces rencontres destinées en priorité aux jeunes chercheurs. Les propositions sont attendues jusqu’au 14 Novembre 2020 et le colloque donnera lieu, lui aussi, à la publication d’actes.

Après ce mois riches en actualités recherche en JDR, retrouvons-nous le mois prochain pour de nouvelles émulsions autour de l’imaginaire, et notamment un regard plus profond sur le Thèsonomicon et La Grande Aventure du Jeu de Rôle que nous aurons entre les mains !

André (Danièle), Quadrat (Alban) (dir.), Le jeu de rôle sur table : un laboratoire de l’imaginaire, Paris, Classiques Garnier, 2019

Cet ouvrage pose les jalons d’une réflexion universitaire française sur le jeu de rôle sur table. Il revient tout d’abord sur ses origines, son évolution et sa réception par le public avant de se consacrer au game-design, à la création et conception d’un jeu de rôle et à ses pratiques et usages.