Colloque international : Jeu de rôles et transmission littéraire

5-6 mars 2020
Université de Lausanne

Colloque international organisé par Gregory Thonney (SCMS, Université de Lausanne) et Gaspard Turin (Université de Lausanne).

Ce colloque rassemble des personnalités très diverses (spécialistes de la fiction et des littératures du Moyen Âge à nos jours, didacticien·ne·s, ludopédagogues, philosophes, historien·ne·s de l’art, enseignant·e·s et auteur·e·s) autour de la question du jeu de rôle sur table et des enjeux qui peuvent lui être associés, en termes de corpus littéraires, de méthodes d’enseignement, de transposition et de médiation.

Plus d’informations sur le programme du colloque : https://www.fabula.org/actualites/colloque-international-jeu-de-role-et-transmission-litteraire_95133.php

Trémel (Laurent), Jeux de rôles, jeux vidéo, multimédia : les faiseurs de mondes, Paris, Presses universitaires de France, 2001, 309 p.

Selon l’auteur les jeunes générations génèrent elles-mêmes leurs formes de socialisation avec des notions communes d’humanité et d’épreuve dans ces expériences, qui malgré les dérives vers la force et la ruse permettent de cerner et définir un univers de justice. Le jeune joueur fait en même temps l’expérience de la construction de sa grandeur à travers une série d’épreuves pour accéder à des niveaux supérieurs et acquérir le statut de bon joueur voire de maître du jeu puis plus tard de concepteur de scénarios. Mais cette autonomie est relative car elle est limitée dans le cadre d’un marché, celui florissant de ces jeux vidéos d’où de nombreuses implications sociales. La séduction de ces jeux repose sur le développement de “qualités” refoulées dans la vie quotidienne. Ces jeux doivent être politiquement corrects d’où un travail d’adaptation de la part des fabricants pour canaliser les excès et contradictions, les désirs suscités. Ce travail débouche sur une analyse de la manière dont les jeunes peuvent construire leur personnalité à côté de l’école.